Le 2+2, une autre forme de l’échangisme

Le 2+2, une autre forme de l’échangisme

Il y a quelques temps, on vous parlait de l’échangisme. Cette pratique qui consiste à l’échange de partenaires (consentants). On vous détaillait également la pratique du mélangisme, forme d’échangisme où une fois les partenaires échangés, les participants peuvent s’adonner à toutes pratiques sexuelles hors pénétration (et selon les règles énoncées au préalable. Aujourd’hui, on vous parle du 2+2, une autre forme de l’échangisme.

De l’échangisme à l’opposé du mélangisme

Contrairement aux mélangistes, les adeptes du 2+2 ne coquinent pas dans la même pièce. En d’autres termes, lorsque des adeptes du 2+2 se rencontrent (et se plaisent) libre à eux d’échanger leurs partenaires et de coquiner comme ils le souhaitent. La seule particularité étant que les « nouveaux »couples ainsi formés se séparent pour coquiner. Contrairement au mélangisme, la pénétration n’est pas proscrite hors couple officiel (sauf si les participants en décident autrement).

Une pratique qui demande une grande confiance

Cette configuration reste peu pratiquée. Les coupkes libertins étant vraiment complices, il est difficile pour les deux partenaires de les laisser coquiner sans l’autre. Or, quand cela est possible et que tout le monde peut lâcher prise, le moment peut être d’une rare intensité ! Rien empêche ensuite aux partenaires officiels de tout se raconter par la suite et de remettre le couvert…

Pratiquer le 2+2

Les clubs libertins sont un bon endroit pour pratiquer le 2+2. Dans ces clubs, tout est possible mais rien n’est obligatoire. La rencontre entre échangistes adeptes du 2+2 peut aussi se faire sur des sites de rencontres libertins, comme Libertic. Une fois le contact établit, il est tout à fait possible de convenir d’un rendez-vous en club, à l’hôtel, chez l’un de vous ou dans n’importe quel endroit plus neutre. Généralement, le plus dur n’est pas de rencontrer des partenaires, mais que le feeling passe entre tous les participants.

Ça vous tente ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.