Petit ou gros sexe ?

Petit ou gros sexe ?

La taille de leur engin ? Un sujet complexe et sensible pour les hommes. En effet, ces derniers ont souvent tendance à focaliser sur la taille, la grosseur de leur sexe, au repos ou en érection. Et il faut avouer qu’ils complexent beaucoup, surtout lorsque leur partenaire découvre pour la première fois l’objet du désir.

 

Petit mais mignon

 

Votre chéri a un petit sexe ?

Avec parfois quelques surprises…. De taille à la clé. Votre chéri a un petit sexe ? Vous craignez de ne pas être satisfaite et épanouie au cours de la pénétration ?
Le fait d’avoir un petit pénis peut-il engendrer un sentiment de frustration, moins de plaisir et avoir des conséquences sur votre vie sentimentale ? Autant d’interrogations qui reviennent lorsque l’on se trouve confrontées à ce problème ou ce handicap.
Tout d’abord, comment savoir si mon homme a un petit pénis ? Tout dépend des attentes que vous avez en la matière. La taille moyenne d’un sexe en érection avoisinerait les 13 et quelques centimètres. Alors à moins de prendre une règle pour mesurer…. Au moment des ébats, il est très difficile (sauf si vous avez le compas dans l’œil) de vous rendre compte précisément du nombre de centimètres.
Le souci vient plutôt de l’homme, car bien souvent, posséder un petit sexe affecte la confiance et peut provoquer des pannes car chéri imagine tout de suite que vous allez le juger sur ses performances et qu’il ne pourra pas vous conduire à l’extase. Sa virilité se trouve dès lors remise en question.

 

Comment l’aider à dépasser ce complexe ?

Après tout, la taille est-elle si importante ? C’est plutôt l’usage qui compte, peu importe au final le nombre de centimètres. Votre vie sexuelle peut se révéler parfaitement réjouissante avec un compagnon au petit sexe.

Sachez qu’il existe des positions pouvant compenser ce manque de taille et que pour certaines, il se révèle plus avantageux que chéri possède un pénis de petite taille ! La fellation et la sodomie sont simplifiées. En effet, cela vous demande moins d’efforts et surtout beaucoup moins de douleurs !

Si vous aimez cependant les pénétrations profondes, sachez que certaines positions sont plus adaptées comme l’Andromaque ou la balançoire. Vous allez également pouvoir tester des positions du kamasutra avec chéri pour découvrir ensemble celles qui vous procurent le plus de plaisir. N’oubliez pas que le dialogue et la complicité restent également primordiaux pour passer de bons moments sous la couette.

La grosse aubergine

 

 

Un pénis XXL ? Vous en rêvez et cela fait partie de vos fantasmes ?

Vous imaginez que les hommes dotés de ce cadeau de Mère Nature sont forcément des bêtes de sexe qui assurent au lit et vous procurent une jouissance intense ? Eh bien, vous voilà gâtée car il se trouve que votre chéri possède un membre à La Rocco ! Est-ce forcément un cadeau ? Car en lieu et place de l’admiration en face d’un tel membre, c’est en général plutôt la peur et la crainte qui transparaissent lors de la première rencontre avec la bête. Faire l’amour avec un partenaire qui a un gros sexe peut être compliqué.

Votre homme a un sexe surdimensionné ?

Votre première réaction est mathématique ! C’est bien simple, son sexe ne rentrera jamais et vous ne voyez pas comment il pourra vous pénétrer sans tout déchirer. Bref réjouissant en termes de perspectives sexuelles. Laissez de côté la crainte, détendez-vous et relaxez-vous au moment des ébats.

 

 

La lubrification

Pour éviter toute douleur, pensez à l’emploi de lubrifiants qui favoriseront la pénétration. Prenez le temps des préliminaires pour vous sentit pleinement excitée et bien humidifiée. Les gels conviennent si vous mettez des préservatifs. Si vous n’en mettez plus, optez pour des huiles végétales qui adouciront le vagin.

Demandez également à chéri de ne pas forcer comme une brute le passage mais d’y aller avec douceur en modulant le rythme. Le dialogue reste donc primordial. Si vous avez mal, inutile de poursuivre sous peine d’avoir des problèmes par la suite et de faire un blocage systématique.

 

 

Minimiser la douleur

Comme pour les petits pénis, il existe des positions adaptées, notamment celles où la pénétration est moins profonde. Privilégiez celles où chéri se trouve par-dessus, celles où vous êtes en cuillère.
Parmi les positions recommandées, figurent le missionnaire, l’amazone, la levrette. Ces positions vous permettent d’impulser le rythme et de contrôler les mouvements de va et vient. En bref, évitez toutes les positions où vous devez relever les jambes. Si vous redoutez la douleur et les irritations, en revanche, vous devez bannir la sodomie ou bien préparer “le terrain” avant de s’aventurer prématurément à cet endroit !

CONCLUSION

Vous voyez ce n’est pas si compliqué 😉 la clé est de s’accepter tel que l’on est, que vous ayez une petite, moyenne ou grande AUBERGINE. À chaque problème sa solution. Certaines femmes aiment les petites d’autres les grosses, il en faut pour tous les goûts.
Bon gros câlin les coquins !
Nina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.