Libertinage et lutinage

Libertinage et lutinage

On entend de plus en plus parler du polyamour ou lutinage dans les médias (voir le numéro du mois de septembre du magazine Union, par exemple)  mais aussi sur le web. Mais le lutinage, en clair qu’est-ce que c’est, et est-ce réellement différent du libertinage ?

Les lutins et lutines sont généralement définis comme « des personnes qui s’autorisent simultanément plusieurs relations amoureuses, affectives ou sexuelles ». S’éloignant du modèle traditionnel du couple monogame exclusif, le lutinage ou polyamour fait entrer l’affectif dans des relations à plusieurs plus ou moins durables, ce qui le distingue du simple mélangisme qui bien trop souvent ne fait pas appel à ces notions plus proches du libertinage.

coeur trio de jeunes gens - © laurent hamels - Fotolia.com

Tout le monde ne se reconnait pas, en effet, dans le modèle traditionnel du couple monogame exclusif. 47% des unions se soldent par une rupture , et pourtant ce modèle n’est pas remis en cause. L’idée perdure que les relations doivent se suivre, passer d’un couple à l’autre. Le couple qui entretiendra des relations affectives et sexuelles avec d’autres personnes sera suspecté de vivre une crise. Du célibataire qui entretiendra plusieurs relations simultanément on dira qu’il est immature ou goujat. L’amour, l’affection, la sexualité se diviserait et ne pourrait pas se multiplier. Le bon couple serait le couple monogame, fidèle. Peu importe ce qu’il en coûte en frustration ou renoncement, il faut passer outre la routine, la lassitude, l’ennui, la baisse de désir pour réussir sa vie de couple.

Contre ce modèle qui met une forte pression sur les individus, le lutinage, comme le libertinage,  propose une alternative qui respecte les rythmes et la diversité des envies de chacun et repose sur la non appropriation de l’autre. Rencontrer l’autre est une façon de sortir de l’usure du désir et d’accepter les phases molles qui existent dans toute relation.

Pratiquer le lutinage en couple ou en célibataire amène à mieux se connaître tout en respectant les désirs des partenaires sans tabou car il s’inscrit dans une relation intime et ouverte. Le lutinage, comme le libertinage,  peut tout à fait s’inscrire dans le développement durable et harmonieux d’une relation amoureuse de couple. Envisager les amours pluriels ne veut pas dire bouleverser de fond en comble sa vie, ses habitudes, ses aspirations mais offre un possible qu’il serait dommage de ne pas envisager en couple ou seul.

Aujourd’hui, et c’est heureux, le libertinage comme le lutinage sont évoqués de façon ouverte dans les médias, mais loin d’être un phénomène de mode ils proposent une alternative souple aux relations traditionnelles.

< Mai 2010 > Pour en savoir plus sur le polyamour et avoir d’autres points de vue : ICI et un article sur le site de Madame Figaro

Une réaction au sujet de « Libertinage et lutinage »

  1. Un blog bien construit, aux sujets variés et qui permet de rétablir la vérité sur le libertinage pour ses détracteurs !
    Bonne continuation, vous le méritez!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *