Interview Aurélie et Anthony

Interview Aurélie et Anthony

Aujourd’hui c’est Aurélie et Anthony, jeune couple libertin de Loire Atlantique, qui ont souhaité nous faire part de leur vision du libertinage en répondant à nos questions.

Libertinage pour tous : Bonjour à vous deux.

Aurélie et Anthony : Bonjour.

LPT : Alors dites nous, que représente pour vous le libertinage?

Aurélie : Du sexe !! (rire) Non, je plaisante. Tout d’abord c’est un très bon contact humain, nous avons souvent plus de facilité à discuter librement, avec les libertins qu’avec des personnes de notre entourage, il y a moins de tabous, et peut être plus d’ouverture d’esprit.

Anthony : C’est un état d’érotisme inouï. Quand nous avons commencé, un couple libertin nous à dit : « dans le libertinage, tout est réalisable, rien n’est obligatoire » et c’est tout à fait cela, c’est une phrase qui nous a marqué. Toujours dans le respect des autres, le libertinage devient une chose extraordinaire.

LPT : Qui a commencé ? Qui en a parlé en premier ? Qui a initié l’autre ?

Aurélie : C’est lui, qui a lancé le sujet. Il n’arrêtait pas de dire qu’il voulait aller en club libertin, sauf que le jour où je lui ai dit « d’accord on y va », la il a changé de tête (rire)

Anthony : Oui c’est vrai que j’ai toujours eu envie de connaître ce milieu mais sans vouloir franchir le pas. Un jour, un couple d’amis nous a dit qu’ils étaient libertins, ils nous ont parlé du libertinage et nous ont donné l’adresse de sites de rencontres libertins intéressants. Ils étaient déjà allés en club et nous ont expliqué comment cela se passait, mais malgré tout j’avais une appréhension énorme, je pensais que cela allait être «l’orgie» mais en faite pas du tout, c’est véritablement le respect de l’autre. Maintenant c’est la miss qui demande à y retourner tous les weekends (rire).

LPT : Que vous apporte le libertinage ?

Aurélie : Tout d’abord le contact humain. On a fait connaissance avec des personnes vraiment agréables et intéressantes , qui ont pour la plupart la même vision du libertinage que nous. On peut discuter de tout, on passe des bons moments et certains sont même devenu des amis. Le libertinage nous a permis de nous ouvrir aux autres, on était un peu timides, « sauvage » comme diraient certains mais maintenant on peut se lâcher, nous avons moins de complexe. Même dans la vie de tous les jours, cela nous a changé.

Anthony : Comme dit Aurélie, le libertinage nous a permis de créer un petit cercle d’amis libertins, on aime se retrouver tous ensemble, en club ou en privé, et on passe toujours de très bons moments. Comme quoi le libertinage peut aussi devenir une histoire d’amitié.

LPT : Jusqu’où vous autorisez vous à aller ? Quelles sont vos limites ?

Anthony : Notre principale limite est de ne jamais être séparés, nous rencontrons et pratiquons le libertinage toujours ensemble. Nous sommes ensembles depuis plusieurs années et nous avons décidé d’être libertin pour pimenter notre couple, donc pour nous, aucun plaisir à être séparés, on le partage ensemble. Même si j’avoue qu’une femme seule rien que pour moi, je ne dirais pas non (rire)

Aurélie : Oui c’est vrai, nous voulons vraiment partager cela ensemble. C’est réellement un jeu pour nous. Mais mon cher mari a oublié un point important, nous recherchons la tendresse et l’érotisme, donc aucune pratique « extrême » ni douloureuse.

LPT : une anecdote pimentée à nous raconter ?

Anthony : Bizarrement, il y en a une qui me vient tout de suite à l’esprit. C’était cet été. Nous étions partis en vacances avec quelques amis libertins, et on avait réellement envie d’en profiter, surtout moi, mais finalement c’est ma femme qui s’est le plus « lâchée ». On rentrait d’une après midi à la plage naturiste il me semble, et au moment d’aller prendre une douche en arrivant à la location, Aurélie a proposé à un de nos ami, un jeune homme célibataire libertin, de nous accompagner. Et bien je peux vous assurer qu’à trois dans une douche d’1,50 x 1,50 m, on est vraiment serré, je ne vous fais pas de dessin (rire).

Aurélie : C’est aussi l’anecdote qui m’est venu tout de suite en tête, c’est surement un de nos meilleurs moments, une petite envie qui m’est venue sur l’instant. Un bon souvenir, on a vraiment bien … rigolé. Mais nous sommes toujours ouverts pour encore pleins de bons moments comme celui ci.

LPT : On dit souvent qu’Internet participe à faciliter les rencontres, qu’en est il pour vous ?

Anthony : Je pense que c’est à moi seul de répondre à cette question, car Aurélie ne va presque jamais sur Internet, elle n’aime pas trop. C’est beaucoup plus simple de faire connaissance avec les gens derrière son ordinateur plutôt qu’en club. Nous avons fait plus de rencontres au travers des sites internet plutôt qu’en club libertin même si maintenant, on commence à avoir plus de facilité à aller vers les gens.
Sur internet, le premier pas est moins difficile à faire, on envoi un message, on discute, on peut faire connaissance, et ensuite envisager la rencontre réelle, pour boire un verre. Nous sommes inscrits sur www.libertic.com, sous le pseudo : ‘ lilie-red ‘, et nous n’avons jamais eu de mauvaise surprise sur ce site.

LPT : Merci beaucoup Aurélie et Anthony d’avoir répondu à nos questions.

Si vous aussi vous souhaitez répondre à notre interview n’hésitez pas à nous contacter 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *