Pas de sexe sans latex !

Pas de sexe sans latex !

Depuis quelques années, l’OMS déplore une hausse des infections alors faisons un petit rappel …
En effet, à l’ère d’une sexualité « Libertine », certains ignorent tous les risques que cela peut impliquer. Oui Oui ! il y en a encore beaucoup trop 🙁

IST ? MST ? Quels différences ?

Une MST, c’est une « Maladie sexuellement transmissible », une IST, c’est une « Infection sexuellement transmissible ». Employer le terme « MST », c’est induire la présence de symptômes pour recourir au dépistage. Utiliser « IST » c’est inciter au dépistage en l’absence de symptôme. Il n’y a aucune différence entre les 2 si ce n’est un enjeu de santé publique, le dépistage. Suivant les recommandations de l’OMS, il est donc d’usage d’utiliser le terme IST.

Des infections pas toujours visibles

Zoom sur les différentes IST

Je vous passe les petites infections type mycose, champignons… pas très glamour certes mais non dangereuses, pour me consacrer aux infections qui peuvent avoir des conséquences plus graves.

Petit point VIH

Si le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) est souvent rapporté au SIDA (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise), ce n’est pourtant pas la même chose.
Avoir le VIH ne signifie pas pour autant qu’on est arrivé au stade du SIDA. Le VIH met en général plusieurs années avant de détruire les défenses immunitaires. On ne parle de SIDA que lorsqu’une personne développe une maladie.
Les traitements actuels ont pour but d’empêcher que l’infection par le VIH évolue vers le SIDA. Ce traitement permet également aux personnes atteintes de réduire leur charge virale jusqu’à être indétectable.
Dorénavant, vous pouvez également prendre un Traitement Post-Exposition d’urgence dans les 48h après un rapport à risque de contamination au VIH en vous rendant au service des urgences des hôpitaux.
Pour rappel, les modes de transmission restent le contact avec un liquide séminal contaminé (pénétration vaginale, anale, fellation) ou par le sang ainsi que la transmission mère/fœtus. Il ne peut pas se transmettre par voie salivaire. Et bien souvent il n’y a aucuns symptômes.

Deux mots d’ordre : PRÉSERVATIF ET DÉPISTAGE

Vous l’aurez compris, outre le VIH, nombreuses sont les Infections Sexuellement Transmissible ainsi que leur mode de transmission et leur temps d’incubation. Inutile donc de vous rappeler que le port du préservatif est plus qu’une question de bon sens et que les tests de dépistage ne sont pas gages de « non infection ».
Pour être sur de pouvoir enlever le chapeau à Mr il faudrait plusieurs mois sans prises de risques avant un dépistage complet. Autant dire que dans le milieu libertin, c’est tout bonnement impossible.

Pour pouvoir donc profiter de ce beau milieu qu’est le nôtre sans se poser trop de questions, sortez couverts et faites des dépistages réguliers. (retrouvez ici tout les centres de dépistage anonyme et gratuit en France). De plus en cas d’infection, respecter vos partenaires et signalez leur.
Pour en savoir plus sur les IST, vous pouvez aussi consulter la page de SIDA INFO SERVICE.

Ne soyez surtout pas sages mais pas sans latex 😉
Libertic’ment vôtre
Débo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *