Le triolisme : bien réussir son plan à 3

Le triolisme : bien réussir son plan à 3

Même si c’est un des fantasmes les plus courants, le triolisme (ou plan à 3), n’est peut être pas aussi facile à réaliser qu’il n’y parait.. Si 15% des français avouent avoir déjà expérimenté le plan à 3 (selon une étude de l’IFOP réalisée pour le magazine Marianne), cela n’est pourtant pas toujours une réussite… On vous explique comment bien réussir son plan à 3.

HHH,FFF, HHF ou FFH, quelle configuration ?

Ça y est, vous êtes prêt(e) à passer le cap… reste encore à choisir la configuration. Vous ne passerez évidemment pas la même soirée que vous soyez deux hommes et une femme, deux femmes et un homme, trois hommes ou encore 3 femmes.

Alors fermez les yeux et imaginez ce moment… Posez-vous les bonnes questions. Êtes-vous bi ? Aimez-vous les doubles pénétrations ? Qu’aimeriez-vous faire ? Tout le monde a-t-il un rôle ? Êtes-vous prêt ou prête à voir votre partenaire avec un ou une autre ?

Si vous préparez mal les choses, un de vous pourrait rester sur le côté à un moment donné et ça peut être très très mal vécu. Le plus important avant de se lancer c’est le DIALOGUE entre tous les participants. Déterminez l’orientation sexuelle de tous les partenaires et évoquez ce que chacun est prêt à faire (ou non). Parce que le faire avec des hétéros, des gays, des lesbiennes, des bisexuel(le)s, des bicurieux.ses … ce n’est évidemment pas la même chose ! Anticipez !!! Cela vous évitera de vous poser des questions au dernier moment comme : “ que faire lorsque l’autre garçon se retrouve avec un plus gros pénis que le mien ? “ ou “est-ce que l’autre fille va lécher mon intimité ?”.

Rencontrer la ou les bonne.s personne.s

Vous n’allez pas demander à la meilleure amie de votre femme de venir passer un moment coquin avec vous, n’y d’ailleurs au beau gosse de l’équipe de foot de votre homme. On vous déconseille la voisine aussi… Il n’est pas si simple de trouver LA BONNE PERSONNE pour débuter un trio coquin. Il est préférable de trouver une personne qui n’est pas de votre entourage pour éviter toute gêne par la suite ou de future crise de jalousie si vous êtes amenés à rester seul-e dans la même pièce que votre “plan cul unique”.

Vous trouverez plus facilement votre précieux(euse) partenaire sur un site de rencontres libertin tel que Libertic. Les personnes inscrites sur le site auront le même état d’esprit, les mêmes envies et désirs que les vôtres. Ce qui, on ne va pas se mentir, est tout de même beaucoup plus simple. De plus, une personne libertine et/ou expérimentée pourra vous aiguiller sur le chemin du triolisme et sur les rudiments des premiers pas dans le libertinage (oui, oui même si vous ne souhaitez pas catégoriser votre plan à trois comme du libertinage, c’est une pratique qui en fait partie !).

Nos conseils

  • Discuter du plan et de vos attentes c’est impératif pour une soirée réussie !
  • Faire des massages ou des jeux de rôle ensemble pour faire grimper la température.
  • Partagez un verre ou deux pour détendre l’atmosphère. Mais attention à ne pas abuser : plus vous consommez plus vous risquez de vous éloigner « mentalement » de vos partenaires.
  • Messieurs, soyez galants. Il est plus facile de laisser les femmes présentes mener le jeu, sauf si vous sentez qu’un petit coup de pouce est nécessaire.
  • Si vous n’êtes pas en parité, le sexe en minorité domine le jeu. Si une femme fait face à deux hommes, c’est elle qui mènera la danse (et vice versa).
  • Arrêtez-vous seulement lorsque tout le monde a atteint l’orgasme (ou sort le drapeau blanc). Sinon bonjour la frustration !
  • Si un homme est face à deux femmes : même si la bisexualité et les câlins sont plus communs chez les filles, ça ne signifie pas pour autant qu’une scène digne de « La vie d’Adèle » se passera entre les demoiselles.
  • Rassurez sans cesse votre conjoint pendant la soirée. Echangez des regards, un geste, montrez que vous êtes là ensemble et que vous partagez ce moment tous les deux avant tout.
  • Assurez-vous que vous le souhaité tous vraiment, ne le faites pas pour faire plaisir à l’autre.
  • Dissociez le sexe et les sentiments, c’est très important !
  • Il est moins facile de débuter le libertinage avec un plan à trois. On vous conseillera plus un échange avec un couple en débutant par le mélangisme ou du côte à côtisme.
  • Voici quelques idées de positions possibles pour votre plan à trois

Si après avoir testé, vous réalisez que le plan à trois n’est pas fait pour vous, il faut le dire ! Vos partenaires sauront que vous ne souhaitez pas réitérer l’expérience et trouveront les mots pour vous rassurer. A l’inverse, si la soirée s’est bien passée, il est important d’en parler juste après pour éviter tout quiproquo, mais aussi pour pouvoir aller de l’avant, et pourquoi pas recommencer ? Vous avez toutes les clés pour partager un pur moment de bonheur ! Alors foncez !

One thought on “Le triolisme : bien réussir son plan à 3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.