Conseils d’un couple libertin expérimenté

Conseils d’un couple libertin expérimenté

Beaucoup de jeunes couples se posent des questions sur leur sexualité, leurs envies, leurs fantasmes et lorsqu’on lit certains forums, il n’est pas rare de trouver des questions autours du libertinage et de la tentation de pousser la porte d’un club libertin.

Philippe et Marie, couple sexagénaire libertin, mariés depuis 40 ans, nous donnent leur opinion en forme de conseils aux jeunes couples tentés par l’aventure du libertinage et de l’échangisme.

– Vous êtes nombreux à vous poser la question « Dois-je ou non tenter l’expérience du club échangiste » ? Si vous acceptez l’avis d’un vieux couple marié depuis 40 ans, nous allons tenter d’éclairer un peu votre lanterne.
L’échangisme est devenu depuis quelques temps un sujet à la mode « dont on cause (beaucoup trop) dans le poste ». C’est toutefois moins anodin que la pratique du golf , que l’utilisation d’un lecteur MP3 ou encore de ces téléphones mobiles avec lesquels on peut consulter la météo, mais qui ne vous protègent pas de l’eau qui tombe du ciel si vous avez oublié votre parapluie.
La première question à vous poser donc est : « Faut-il sacrifier à tout prix à l’effet de mode ? » Ce n’est pas parce que tel ou tel présentateur télé en vogue aime se montrer dans ces lieux que la morale (bien pensante) réprouve, qu’il faut obligatoirement vous sentir obligés d’en faire autant. D’autant plus que ces « peoples », s’ils « consomment », c’est surtout au bar… Si c’est pour faire comme votre copine qui prétend être allée (en touriste) en club échangiste, sachez que l’aventure risque fort de ne pas vous apporter grand chose de concret. Et compte tenu des tarifs actuels, ne pas y aller vous fera économiser pour plus utile.
Nous avons coutume à rappeler qu’il est très dangereux de se lancer dans ce genre d’expérience (plus souvent ratées que réussies) tant que l’on ne constitue pas un couple solide, conscient des valeurs qui font précisément qu’un couple devient un couple durable, avec tous les devoirs et obligations qui en découlent.
Un couple en mal d’amour qui se lance dans l’échangisme est condamné à la destruction totale à terme, puisque le « mal d’amour », c’est déjà le début de la destruction. L’échangisme ne saurait en effet constituer une quelconque thérapie pour couple à la dérive. Ceux qui prétendent le contraire sont des imposteurs qui n’ont aucun succès à leur actif. Ces couples-là, du reste, se repèrent assez vite et font rarement de vieux os dans le milieu.
Pratiquer l’échangisme, c’est dans une certaine mesure se mettre à nu, au sens propre comme au sens figuré. Et cela peut être terriblement décapant et révélateur de la vraie nature de chacun. Comme disent les marins, il faut savoir essuyer les coups de tabac et il faut toujours être prêt à manoeuvrer. Autrement dit, ne pas se laisser prendre au dépourvu par des situations auxquelles on s’est peu ou mal préparé. Et cela exige un minimum de maturité et de savoir-faire rarement acquis quand on n’a que 20 ans.

Ambiance Club Libertin

Pour un couple, ce qui a pu se passer dans un club, on le laisse dans le club en sortant. Cela ne doit jamais constituer un sujet d’engueulade dans la voiture au retour. Toujours se la jouer à la britannique. ‘Never complain, never explain’. Mais il faut savoir gérer ce genre d’aptitude si possible à l’avance.

Vous êtes nombreuses à affirmer que vous en avez parlé avec votre copain, car c’est surtout les copains qui insistent pour visiter ce genre d’établissements. Mais lui avez-vous posé la question à votre conjoint/copain/concubin pourquoi il aimerait tant aller « tremper son biscuit ailleurs » ? En est-il encore au score du nombre de filles qu’il faut avoir sautées dans l’année pour parader devant les copains ? Est-il suffisamment mûr pour savoir écouter vos hésitations et respecter vos attentes ? Savez-vous vous-même être à l’écoute de votre propre corps et du cerveau qui le dirige ? Êtes-vous consciente de vos propres limites ? Ne risquez-vous pas de tomber amoureuse comme une midinette du beau tombeur qui vous aura amenée au 7e ciel ?

Comme on dit à la campagne « Changement d’herbage réjouit les veaux », mais même les veaux réjouis sont destinés comme les autres à finir sur l’étal du boucher sous la forme d’une tête pâle avec du persil dans le nez. Nous voulons dire par là que si vous avez ressenti l’orgasme du siècle lors d’une relation échangiste en club ou ailleurs, il faut aussi savoir accepter sereinement que cela puisse être moins bien à la maison, sans que le conjoint ait pour autant démérité.

Quand on est enfin bien sans sa tête et dans sa peau et que l’on a passé en revue et traité tous les points délicats (pour le couple) de ce genre de récréation, alors on peut envisager de passer aux travaux pratiques. Et commencer par la recherche de comparses en publiant une annonce ou en consultant des annonces, si l’on a momentanément renoncé à l’option directe « clubs ».

Dans une seconde partie, Philippe et Marie nous ferons une liste non exhaustive de quelques différentes approches possibles du monde de l’échangisme.

Une réaction au sujet de « Conseils d’un couple libertin expérimenté »

  1. Ouchhh curieusement je deteste la methodologie, les personnes sont si diverses. En soi, le conseil même le mieux avisé n’est que peu ou pas applicable pour celui qui le recoit.
    Il nous semble toutefois qu’en effet le libertinage peut avoir des effets plus que devastateur pour les raisons évoquées par l’article, et que de s’y preparer nous semble necessaire. Toutefois la question essentielle (ou qui me parait l’être … est pourquoi ? non posé ici )
    Il me semble aussi que votre ‘Never complain, never explain’’ est sans aucun doute un choix possible, mais il me semble peremptoire d’en faire une régle. Ainsi si certaines de nos soirées ce vivent de façon presque hallucinante et suréelle d’autres sont plus dans le desequilibre même leger. (faudra qu’un jour j’explique ce terme que j’aime … et souvent mal compris) Il nous est alors necessaire de l’évoquer, dans les plaisirs eus ou donnés, dans les doutes et éventuellement les frustrations (ce qui est desormais … plus d’actualité mais cela l’a été) enfin … bref partager a deux … et possiblement remettre les choses dans notre perspective de couple.
    De plus votre vision de la jeunesse libertine ne me semble pas pertinente. Nous avons vu de tres jeunes libertins qui vivaient cela avec une force terrible et de plus anciens trés pathétiques.
    Cela Dit merci phil et marie de ce temoignage, qui ne doit pas être à mon avis plus qu’un témoignage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *