A la rencontre d’un homme seul libertin !

A la rencontre d’un homme seul libertin !

Ce mois-ci, et pour la première fois, nous sommes parti à la découverte d’un homme seul. Cette interview vous montrera que des hommes seuls peuvent aussi être de vrais libertins dans l’âme. La Fiesta en est un exemple type.

Que représente pour vous le libertinage ?

Le libertinage représente, en ce qui me concerne, un état d’esprit. Il permet grand nombre de fantaisies en présence de personnes qui sont en principe à même de comprendre sans juger et également de partager.
Le libertinage est loin de guider ma vie, c’est plutôt un extra en toute correction.
De nombreuses amitiés en ont découlé et je ne le regrette nullement, bien au contraire.

Quand et comment êtes vous arrivé dans ce milieu ?

J’ai découvert le club libertin de manière générale, par curiosité, en couple. Constatant que personne ne se montrait dérangeant, contrairement aux endroits de sorties plus classiques, j’ai persévéré pour glisser dans l’imprévu.
J’ai poursuivi une fois célibataire, bien qu’en ce qui concerne les sorties, je me refuse à y aller seul. C’est en effet beaucoup plus sympathique avec de sympathiques complices, lesquelles n’osent pas toujours se déplacer seules pour ne pas donner l’impression de prêter le flanc à des « affamés ».
J’ai découvert un peu plus tard le libertinage en privé ainsi qu’en soirées multi couples, avec toujours cet état d’esprit agréable et cette possibilité de faire la fête agréablement en vivant des scènes plus ou moins décalées.

Que vous apporte le libertinage ?

Comme je le disais au travers d’une question précédente, j’y ai gagné de magnifiques amitiés. J’ai vécu de magnifiques moments et je compte bien persévérer même si ma vie est déjà bien chargée du côté parental et professionnel.

Jusqu’où vous autorisez vous à aller ? Quelles sont vos limites ?

C’est une question à laquelle il me semble impossible de répondre. Les limites sont évolutives et sont d’ailleurs contextuelles. Les envies peuvent varier tout comme les situations au cours desquelles elles se présentent.
La limite principale est de ne croiser que des personnes correctes. Il est bien plus important de filtrer « qui » que « quoi ». C’est la clé pour éviter les mauvaises surprises.

Une anecdote pimentée à nous raconter ?

En matière de libertinage, bien que ce terme soit tout relatif, je pense que c’est toujours pimenté. J’en ai des tas mais par respect pour les personnes qui pourraient s’y reconnaître, j’évite de les raconter tout simplement. La confidentialité est une clé supplémentaire bien nécessaire.

On dit souvent qu’Internet participe à faciliter les rencontres, qu’en est-il pour vous ?

C’est évident. Il y a quelques dizaines d’années, le cercle de rencontres hypothétiques était limité à un faible nombre hormis des annonces (que je n’ai pas connues) plus ou moins douteuses. Internet est un canal de communication particulièrement pratique car il permet de découvrir d’autres personnes que l’on n’aurait probablement jamais croisées et de surcroît, il permet de s’assurer par toutes sortes de possibilités que la recherche est bien commune.
C’est aussi un outil dangereux et c’est bien pour cela que l’équipe d’administration se doit d’être efficace comme vous l’êtes, afin de supprimer tout ce qui est douteux et problématique.

Merci pour ton témoignage, garde cet esprit qui fait de toi un vrai libertin et nous te souhaitons de belles rencontres !
Retrouvez La Fiesta sur Libertic.

Vous pouvez vous aussi témoigner en m’adressant un e-mail à deborah@libertic.com
Portraits de Libertinage pour tous By Libertic

Libertic’ment vôtre
Débo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *