8 choses que vous ne saviez peut être pas sur le sexe !

8 choses que vous ne saviez peut être pas sur le sexe !

Quand vous faites l’Amour, il peut arriver plusieurs choses non voulues (pets, des bruits vraiment étranges, des mouvements dont vous n’êtes pas fier, un orgasme trop tôt ou trop tard, etc.) Découvrez ces choses un peu bizarres qui sont bonnes ou pas avant, pendant ou après le sexe.

 

1. Le sperme est très bon pour la peau !

Cela peut vous paraître sale, et pourtant… la semence masculine est excellente pour les pores de la peau, et peut même aider à lutter contre l’acné ! La « crème de nuit » produite par les hommes peut également retarder l’apparition de rides. Les antioxydants présents dans le sperme ralentissent le vieillissement des cellules et sont donc très bons pour la peau. Ils diminuent les rides. Du coup une compagnie norvégienne s’est mis en tête de synthétiser tout ça pour pouvoir en vendre. Pas con. Surtout quand on sait qu’un spa New-Yorkais propose des soins au sperme à 250$. Ça fait cher la faciale. (Pardon.)

 

                                 © Stocklib / Evgeny Atamanenko

2. Le céleri plante de l’amour ?

Oui, le céleri. Et que vous n’aimiez pas le goût du céleri n’y change rien : Il se trouve que les phéromones dégagées par cette plante possède l’étrange faculté de provoquer l’excitation chez les hommes. Certaines études suggèrent que les hommes qui mangent du céleri dégagent un composé chimique qui les rend plus attirants auprès des femmes. Le céleri est un aphrodisiaque puissant et reconnu. En réalité, ce sont ses branches qui sont les plus intéressantes puisque ces dernières participent à la production de testostérone. Ce légume est aussi réputé pour ses propriétés vasodilatatrices et pour lutter contre l’hypertension ; l’un des ennemis d’une mauvaise érection.
© Stocklib / belchonock

3. Le côté gauche est le meilleur côté !

Un groupe de chercheurs a fait une découverte pour le moins étrange : il semblerait que la partie en haut à gauche du gland du clitoris est le point le plus agréable à toucher. Alors Mesdames, n’hésitez pas à lui demander d’aller « un tout petit peu plus à gauche » si vous le désirez…
                    glamorous young woman in sexy lingerie posing on a bed

4. Les femmes peuvent avoir des orgasmes beaucoup plus puissants pendant leurs règles ?

Pendant la menstruation, le vagin est plus sensible ce qui conduit à des orgasmes beaucoup plus intenses et à une sensibilité décuplée. Les études sur ce sujet sont peu nombreuses (ce qui n’est sans doute pas très surprenant), mais une poignée de sondages ont bien été faits, comme celui de Medium, selon lequel 55% des personnes interrogées trouvent que faire l’amour pendant les règles est « complètement naturel » ou « génial ». Alors, vous attendez quoi ? Tout le monde s’y est déjà mis.
Ça n’a rien de honteux.

 

                                 © Stocklib / Elena Kharichkina

5. Les fumeurs ont des érections plus faibles.

Fumer tue l’érection. Des études ont prouvé que la cigarette, même occasionnellement, entraînait chez des sujets non-fumeurs une réponse génitale réduite. Une autre étude a par ailleurs montré que les hommes qui arrêtaient de fumer avaient des érections plus fortes. Eh ouais.
                                   © Stocklib / Tinnakorn Jorruang

6. L’alcool et le sexe ne font pas toujours bon ménage !

L’alcool ne fait pas mal qu’à votre tête. De nombreuses études ont prouvé que l’alcool pouvait être nuisible aux relations sexuelles, réduisant notamment la réceptivité des individus. Quiconque s’est envoyé en l’air après avoir bu du whisky pourra en témoigner: l’excès d’alcool peut annihiler l’excitation. Pourquoi? Parce que l’alcool est un tranquilisant, et peut atténuer vos sensations.
                                        © Stocklib / Gleb TV

7. Les orgasmes ont de drôles d’effets sur votre cerveau.

Pendant ces quelques secondes de nirvana, beaucoup de choses se produisent dans votre tête. «Des parties du cerveau associées à la récompense et au plaisir se réveillent», explique à BuzzFeed Debby Herbenick, professeure associée à l’université de l’Indiana et auteure de The Coregasm Workout(Seal Press, 2015). «Et la partie du cerveau associée à la peur a tendance à s’endormir.»
Une étude récente s’est également intéressée aux zones du cerveau impliquées dans certains types de stimulation (clitoridienne, génitale, mammaire, etc.). Selon Debby Herbenick, on a également découvert que, chez les hommes comme chez les femmes, les mêmes zones du cerveau s’activaient pendant une stimulation des tétons et une stimulation génitale. Alors ne les oubliez pas.
stocklib

8. Faire du sport peut donner envie !

Une étude montre qu’un peu de sport peut éveiller l’excitation sexuelle chez la femme, et même booster la libido chez les femmes sous anti-dépresseurs. Sans oublier que le sport améliore votre endurance, votre force et votre confiance en vous. Il améliore aussi la fluidité du sang et booste la testostérone chez l’homme comme la femme. Donc, si vous songiez à faire l’impasse sur votre séance aujourd’hui… réfléchissez-y à deux fois.
                                   © Stocklib / © Fisher Photostudio

On lève ses fesses du canapé et GO GO GO direction la salle de sport !

Rejoins-nous

https://www.libertic.com

Nina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.