INTERVIEW DE YO ET LULU

INTERVIEW DE YO ET LULU



Aujourd’hui j’ai le plaisir de vous partager l’interview de Yo et Lulu, un jeune couple sexy et charmant !

YOLULU8

Libertinage Pour Tous : Que représente pour vous le libertinage ?

Yo : C’est un mode de vie. Plus qu’un passe temps ou le fantasme du début, on a totalement adopté ce mode de vie qui nous représente bien. Faire ce qu’on veut, avec qui on veut tout ça dans le respect de l’autre. Une grande tolérance, on s’habille comme on le souhaite en club par exemple, qu’on soit beau, moche, grand, petit, gros ou musclé. Il y en a pour tout le monde, et les libertins sont plus respectueux envers les autres que les verticaux.

Lulu : Je rejoins totalement mon homme sur ce point, je ne vois pas quoi rajouter. Au début c’était effectivement un fantasme, maintenant c’est notre mode de vie.

yolulu3

LPT : Qui a commencé ? Qui en a parlé en premier ? Qui a initié l’autre ?

Lulu : C’est moi. Car depuis le lycée l’envie de passer la nuit avec une femme, voir plus, me titillait et avoir la chance de rencontrer une femme seule est très difficile donc l’option libertinage s’offrait à nous.

Yo : C’est Lulu. Enfin, on a découvert le libertinage ensemble, mais Lulu a commencé à parler d’une relation saphique qu’elle voulait essayer. Nous sommes entrés dans le libertinage comme ça.

yolulu6

LPT : Que vous apporte le libertinage ?

Lulu : Certains fantasmes ne le sont plus grâce au libertinage mais d’autres surviennent forcément au vu de mon esprit pervers et fertile.

Yo : Des possibilités de réaliser certaines choses impossibles en dehors du libertinage 😉 Cela nous a encore plus libéré sexuellement, nous étions déjà bien coquins avant ça, le libertinage a servi de catalyseur à notre côté « cochon ». Cela nous a également permis de faire tomber certains complexes et tabous.

yolulu2

LPT : Jusqu’où vous autorisez vous à aller ? Quelles sont vos limites ?

Lulu : Nous parlons énormément ce qui est la base d’un couple selon moi et encore plus dans le libertinage pour éviter tout dérapage. Nous n’avons pas de limite, si je n’ai pas envie ou Yo par exemple on ne se force pas.

Yo : Nous n’avons pas vraiment de limites. Nous pouvons rencontrer séparément ou ensemble. Nous avons une confiance totale entre nous, la seule règle c’est d’en parler entre nous. Après dans les pratiques, nous ne faisons pas dans l’uro ou le scato 😉

yolulu5

LPT : On dit souvent qu’Internet participe à faciliter les rencontres, qu’en est il pour vous ?

Yo : Oui. Internet nous sert à prendre un premier contact. Cela facilite pour se donner rendez vous par exemple, mais nous préférons tout de même faire connaissance en vrai. Internet est un moyen facilitant le rendez vous, mais pas à avoir le feeling, nous avons déjà eu des désillusions.

Lulu : Effectivement internet est un bon moyen pour un premier contact mais je préfère le contact réel, pour moins de surprise, car certains se cachent derrière leur PC et quand il s’agit de passer à l’action il n’y a plus personne, beaucoup de fantasmeurs sur les sites et à force nous avons tendance à mettre tout le monde dans la même case c’est pour ça que nous préférons les soirées ou club. Internet et les sites libertins apportent un plus pour prendre un premier contact donc, mais ça ne vaut pas le contact réel.

yolulu4

LPT : Une anecdote pimentée à nous raconter ?

Lulu : Je ne serai pas médisante donc je vous raconterai une soirée assez spéciale pour moi, on était en club libertin dans le sud. Je ne pensais pas coquiner ce soir là. On s’est juste retrouvé avec mon homme. En pleine action, une dizaine d’hommes se sont retrouvés autour de nous. Un regard vers mon homme comme pour demander la permission de me lâcher avec ces hommes. Nous avions déjà discuté de ce fantasme que l’on pensait pas possible et ce soir là et bien ce fût possible et réalisable. J’avais fait ma première pluralité masculine, c’était génial et imprévu ! On aime l’imprévu et là on était servi.

yolulu7

Retrouvez Yo et Lulu sur Libertic sous le pseudo Yolulu.

Si vous aussi, souhaitez partager vos expériences libertines, n’hésitez pas à contacter Cleo sur Facebook.

Libertic‘ment vôtre.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *