Histoire d’une libertine (membre du site Libertic)

Histoire d’une libertine (membre du site Libertic)

Une soirée pluralité masculine, tellement hot…

 

Avec mon homme, nous avons rendez-vous ce soir-là chez un ami libertin. Il a dans son logement, une cave typique avec pierres apparentes et une poutre centrale. Nous la décorons avec des bougies sur chaque marche de l’escalier.

Je porte une tenue «SM», c’est une combinaison en vinyle bien ouverte au niveau des fesses et mes seins sont à peine couverts.

Mon chéri m’attache à la poutre de façon à pouvoir bouger les mains de haut en bas, il me bande les yeux… Il me laisse seule dans ce donjon, il y fait froid, j’ai la chair de poule. J’espère être vite réchauffée par des corps d’hommes…

J’attends plusieurs minutes qui me paraissent trop longues… Mais l’excitation monte tellement… J’imagine ces hommes que je ne connais pas, venir me caresser, m’embrasser, me baiser… Je me sent vulnérable, je m’offre à eux.

Ça y est, le palpitant est à son comble quand j’entends le premier mec descendre. Nous nous disons bonjour, il me dit son prénom, il s’approche et commence à me caresser, à m’embrasser. Ses mains sont douces et chaudes, mon corps frissonne quand il passe ses doigts entre mes seins… Il les descends jusqu’à mon entre jambe et me doigte doucement. Je l’entends s’accroupir pour me lécher, je l’aide en écartant les cuisses. Hummm c’est vraiment délicieux… Sa langue toute brûlante sur mon clito… Il se redresse pour me fourrer sa langue dans la bouche. A tâtons, je cherche l’ouverture de son pantalon, j’arrive à sortir son sexe. Je m’accroupis à mon tour pour le sucer, je l’entend gémir, j’aime, il me prend la tête pour accompagner mes mouvements. Il sort une capote et me pénètre contre la poutre. Il jouit assez vite en grognant! J’ai vraiment adoré ce moment avec cet inconnu, mes sens sont en éveil. J’enlève le bandeau pour découvrir ce mec qui vient de se faire plaisir en moi. Il remonte, je remets mon bandeau et quelques instants après un autre coquin vient me rejoindre.

 

Il est plus grand et plus costaud que le premier, plus ferme et fougueux. Je sens qu’il adore que je le suce et il confirme:

_ Qu’est ce quelle est bonne ta bouche! me dit-il.

Il me bouffe la bouche, me traite comme une petite chienne soumise, il me doigte fort, c’est bon, mais il me fait un peu mal… Mais j’aime ça, l’excitation est à son comble, j’ai envie qu’il me baise fort. Il met une capote et entre sa queue bien dure dans ma chatte trempée… Il y va fort, mon dos tape contre la poutre, il me tient les cheveux… Je commence à crier fort, ça le fait jouir le coquin. Il remonte à son tour après que j’ai vu son visage, c’est un brun avec la barbe, un espagnol, un vrai macho, lol.

 

Un troisième descend, lui décide de me détacher, j’apprécie un peu de confort. Je serait un peu plus libre de mes mouvements. Il est mince et musclé, un peu timide, mais il a un atout indéniable, son sexe est long et large. Il me fait bien plaisir sur le matelas que nous avions installé juste à côté de la poutre. Il me prend, allongée sur le dos, je lui dit de mettre un peu de gel, car sa queue frotte fort dans ma petite chatte. Il jouit, faire jouir un mec, ça m’excite tellement! À son tour, il remonte après que j’ai vu son visage, c’est un black, j’en était presque sure à la douceur de sa peau, ses lèvres charnues et ses cheveux crépus.

Le quatrième vient me réchauffer… Je suis debout contre la poutre pour l’accueillir, je me mets à sa place et imagine la vue en arrivant dans cette cave pleine de bougies… Moi attachée, offerte à lui. Je suis bien émoustillée, encore envie de découvrir, de lécher, de sentir en moi un nouveau sexe en érection… Il m’embrasse bien, le feeling passe bien avec lui, c’est assez différent des trois premiers. Tout devient plus charnel, nos caresses, nos langues qui s’emmêlent, nos corps en osmose. Il ne me baise pas, il me fait l’amour… Il est sauvage comme j’aime: une main de fer dans un gant de velours! Il jouis bien au fond de moi, j’enlève le bandeau, il faut quelques secondes à mes yeux pour la mise au point. Il est beau gosse en plus, tout à fait mon type, avec un regard malicieux. Puis il remonte.

 

Le cinquième veut me surprendre en se cachant dans la cave… Il a du descendre au moment ou le dernier est monté. J’avais trop soif et enlevé le bandeau qui commence à me gêner. Il fait du bruit, ça me surprend, sur le coup j’ai peur que ce soit un rat! Mais je découvre que c’est notre hôte. Il est doux et fougueux, un peu hard, juste comme il faut… On se connaît déjà, il sait bien ce que j’aime… Il me baise au sol, j’aime sucer son beau sexe, le sentir me pénétrer, grrrr… Un délice ce John.

 

Le meilleur pour la fin, mon homme descend après 2h30 dans cette cave, il est très excité lui aussi, il me prend sauvagement contre la poutre. Il finis dans ma bouche le coquin!

 

Après 3h dans ce lieu improbable qui s’est à peine réchauffé, malgré la chaleur humaine, je monte au salon rejoindre mes nouveaux amis. L’ambiance est super bonne, ils se connaissent tous et intègrent mon homme à l’équipe !!!

Le temps de me rafraîchir, de boire un verre et les festivités continues… En levrette contre le canapé, je m’offre à tous ces mâles… Je suis leur proie docile, ils sont nus autour de moi ils me désirent, j’adore, ça m’excite énormément. Je peux en sucer deux en même temps pendant que mon homme me doigte fort, il me fait une belle fontaine… Je suce tous les sexes qu’on me propose en grosse gourmande que je suis! Ils me prennent en double vaginale, en anal. Avec une grosse bite dans mon cul, c’est trop bon, ma jouissance arrive à son tour.

 

Ils m’ont épuisés tous ces beaux mecs… Je ne pense pas que c’est la dernière de ce genre que l’on fait.

Nous avons vraiment apprécié cette soirée, moi j’ai adoré la première partie, soumise dans ce lieu atypique… Ça restera l’une de nos meilleures soirées libertines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.