Ma première fois en club libertin

Ma première fois en club libertin

Passer la porte d’un club libertin peut être aussi excitant qu’effrayant… Voici comment cette jeune fille de 31 ans, souhaitant rester anonyme, a vécu sa première fois en club libertin.

Le contexte

C’était une soirée que nous avions prévue de longue date avec mon conjoint… Après plus de trois ans de relation, nous avions envie d’essayer de nouvelles expériences, sortir du quotidien. Ayant des amis libertins depuis un bon moment, nous avions eu leurs retours sur un super club/sauna près de chez nous. Nous nous étions renseignés sur le déroulement des soirées et sur les différents codes que peuvent avoir entre eux les libertins avérés.

Après beaucoup de discussions entre nous, nous nous étions fixés des limites : nous y allions juste pour regarder. Pas de coquinerie et sûrement pas de sauna. Et quoi qu’il arrive, nous restons toujours ensemble. Le but étant vraiment de voir si ce genre de soirée pourrait nous plaire.

Notre arrivée

Après avoir bu un verre dans un bar avoisinant, nous avions le courage nécessaire pour oser essayer de rentrer dans le club. Une longue file d’attente était déjà formée malgré le fait que nous nous soyons présentés dès l’ouverture. Le stress commençait à monter jusqu’au moment ou nous avons été accueilli par le gérant qui nous a tout de suite mis à l’aise. Son exubérance et sa joie de vivre nous a permit de lâcher la pression. Il s’est excusé de ne pas avoir le temps de nous faire visiter car nous sommes arrivés au moment du rush.

Un fois rentrés nous nous sommes dirigés vers les vestiaire. Des femmes étaient déjà en train de se changer, j’ai senti mon compagnon un peu gêné par la situation, sous mon air amusé. Il m’a prise par la main et nous avons déposés nos affaire dans notre casier. J’avais pour l’occasion une robe achetée dans un sexshop. Je l’avais déjà sur moi, cachée par mon gros manteau. Je n’étais pas la plus sexy, mais je me sentais bien !

Se mettre dans le bain

Arrivés dans la pièce, c’est à dire la piste de danse, on nous a offert un cocktail de bienvenue. Ce cocktail était véritablement le bienvenu pour nous donner un peu de contenance. Nous nous sommes donc assis à une table pour pouvoir prendre nos marques et observer autour de nous. Tout le monde semblait très chique, les tenues étaient moins affriolantes que ce que je m’imaginais.

Il n’y avait pas beaucoup de monde, des petits groupes se formaient. Il semblait y avoir beaucoup d’habitués qui se connaissaient. Un couple nous a demandé de s’asseoir à notre table, les autres étant prises. Nous avons commencé à discuter de choses et d’autres, puis la discussion est venue sur le fait que c’était notre première. Enchanté, ce couple nous a proposé de nous faire la visite. Chose que nous avons acceptée volontiers. Nous n’imaginions pas avoir accès à autant de coin câlins… et autant de coins câlins qui ferment ! Accompagnés de nos nouveaux amis, nous n’osions pas réellement rentrer dans toutes les alcôves. Nous avons donc réalisé une visite assez rapide. Arrivés au coin sauna, ce couple nous propose de les accompagner. Mon conjoint m’ayant dit en amont ne pas vouloir aller au sauna, nous avons décliné la proposition. De retour au bar, nous avons recommandé un verre pour débriefer sur ce que nous venions de voir.

L’excitation monte petit à petit

La visite nous avait quelque peu émoustillée… l’ambiance, les jeux de lumières.. et tous ces lits rien que pour nous…Nous sommes donc retournés faire notre visite seuls cette fois-ci. Mon conjoint et moi avons pu essayer quelques lits, choisir notre chambre préférée, essayer même de s’enfermer dans une des cages de l’alcove BDSM, ainsi que la balançoire. Nous nous sommes beaucoup amusés et notre complicité en est devenue plus forte.

A notre retour sur la piste de danse, l’ambiance était devenue plus chaude. Nous nous sommes mis a danser, encore tout émoustillés de nos jeux dans les coins câlins. Les tenues commençaient à se faire un peu plus oser. Les corps ont commencés à se lâcher un peu plus sur la danse. Le bonheur de pouvoir danser de manière sexy sans ressentir de regards déplacés. Mon conjoints aussi c’est lâché. Lui qui est plutôt réservé en public m’a donné un super spectacle. Tout le monde semblait assumer son corps, ces formes… L’ambiance était tellement bienveillante que j’ai pu réellement me lâcher.

Les limites sont faites pour être repoussées non ?

Après un long moment à avoir dansé et quelque peu chauffés. Nous avons décider de reprendre un verre. J’avais terriblement envie de mon conjoint, et je voyais bien que lui aussi, mais comme il avait fixé la limite de ne pas coquiner sur place je n’ai pas osé lui en parler. Heureusement qu’il me connait par coeur et qu’il a prit les devants. Une fois notre verre fini, il m’a proposer de nous retrouver ensemble dans le coin câlin que nous avions repéré : fermé à clés, sans fenêtre, mais avec des miroirs partout. C’est avec plaisir que je l’ai suivi et que nous avons passé un très bon moment. C’est comme si nous nous redécouvrions. L’excitation était vraiment à son paroxysme.

Nous savions qu’il y avait d’autres couples à côté de nous, nous entendions de temps en temps un petit cris de plaisir au loin, mais l’endroit était plutôt calme. A vrai dire, j’étais tellement dans ma bulle que rien ne pouvait me déranger. Quelques personnes ont essayer d’ouvrir notre porte, sans succès. Cela nous a même encore plus excités.

De retour sur la piste de danse, je pense que notre complicité se voyait , ainsi que la joie de s’être retrouvés avec une telle fougue. Nous avions chaud mais nous nous déhanchions comme des fous sur la piste de danse. Nous avons fait quelque rencontre qui sont restées amicales.

Le retour

Le retour à la maison a été lui aussi magique. Nous nous sommes assis dans le salon pour se remémorer ce que nous venions de vivre. Nous avions en tête des images qui nous ont données envie de remettre le couvert !

Cette soirée nous a réellement permit de se redécouvrir et de garder notre libido pendant un bon moment ! Je pense que nous y retournerons, nous avons déjà parlé de nos envies de coquiner à plusieurs… Peut-être en rencontrant sur libertic.com ? Affaire à suivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.