Tasjoui ? Le phénomène instragram

Tasjoui ? Le phénomène instragram

T’AS JOUI ?

crédit photo :© Stocklib / Andrey Guryanov

Quoi ? Vous n’avez pas encore entendu parler du mouvement Instagram « Tasjoui«  . Tu as joui pour les intimes 🙂 Si vous êtes sur les réseaux, vous n’êtes pas sans savoir que cette page a littéralement explosé lors de sa diffusion en août dernier. Qui n’a jamais entendu cette superbe phrase lors du rapport ?

Dora Moutot explique avoir toujours été frustrée par le manque de considération dont souffre le plaisir féminin dans « MadmoiZelle » :

« Pour moi ça a toujours été un truc, j’ai toujours eu l’impression que déjà mon orgasme à moi n’a pas toujours été considéré. Je trouvais ça extrêmement difficile d’aborder le sujet.

Et puis j’ai eu une conversation avec un mec : selon lui les femmes ont une sexualité « compliquée », pour elles c’est forcément cérébral et l’orgasme est lié aux sentiments.

Donc suite à ça, j’ai passé un coup de gueule sur mon compte Insta privé, et j’ai été subjuguée par les réponses des 3000 personnes qui m’y suivaient. Des personnes qui racontaient « C’est ouf moi aussi y en a marre, ça fait 5 ans que je suis avec mon mec et j’ai jamais joui. »

De fil en aiguille, j’ai eu des discussions en privé comme ça avec ces femmes, en constatant que ce n’était pas normal que le rapport se termine après l’orgasme masculin. »

 

Exemple de témoignage reçu sur son compte instagram.

 

Interpellés, des milliers de femmes et d’hommes envoient des témoignages de toute la France sur le compte Instagram « Tasjoui« . Mais pourquoi personne n’avait encore soulevé cette question ? Beaucoup trop de femmes ne connaissent pas l’orgasme féminin. Nous avons déjà réalisé un article sur l’orgasme masculin … Mais pour autant le tabou était-il réellement brisé ?

« Évidemment je sais qu’il y a beaucoup de femmes qui n’arrivent pas à jouir, même seules, et ça je pense que c’est un problème lié au fait qu’il y a énormément de femmes qui n’ont pas le réflexe de la masturbation, qui connaissent mal elles-mêmes leurs corps, et là tu ne peux pas jouir ni seule, ni accompagnée.

Après les femmes qui souffrent d’autres choses comme de vaginisme, ou un clitoris trop sensible qui ont mal quand elles se masturbent, c’est encore autre chose.

Donc le but n’est pas de dire aux femmes « vous êtes des merdes parce que vous n’arrivez pas à jouir » mais de dire aux hommes de faire davantage attention. »

Ouvrir les consciences est ce qu’il y a de plus important. Combien de personnes vivent dans le silence? Beaucoup de couples n’osent pas parler de ce sujet. Par peur, ou pudeur certainement. Les hommes ne peuvent pas savoir ce genre de choses si les femmes elles-mêmes ne communiquent pas sur leur ressenti ou leurs propres désirs. La crainte de blesser l’égo masculin et sa virilité, est probablement une des raisons pour laquelle les femmes ne leur en parlent pas. Pourtant poser la question à la fin d’un rapport comme :  » Tu as joui ?  » est une première approche sur le plaisir de sa partenaire. Est-ce pour se rassurer ou bien est-ce réellement une question d’intérêt au plaisir de sa partenaire?

« Pour moi le discours est autour du plaisir, après j’ai choisi la punchline « T’as joui ? » parce que c’est une phrase faussement bienveillante.

En fait souvent quand il dit ça à la fin du rapport, ça semble être une marque d’attention, mais ça veut dire qu’il n’est pas à l’écoute de ton corps car si t’es attentif, ça se voit.

Si on veut aborder la question de la jouissance c’est avant ou pendant le rapport, « est-ce que tu aimes ça, est-ce que ça te fait du bien », mais pour ça il faut aussi que les filles ne simulent pas car ils ne peuvent pas apprendre si on continue à leur faire croire qu’on jouit. »

Crédit photo : © Stocklib / Katarzyna Białasiewicz

Nous avons interrogé Claire, 29 ans,
en couple depuis trois ans, sur son ressenti à propos de l’orgasme :

LPT: Claire comment définis-tu ta vie sexuelle aujourd’hui ?

Claire : Épanouie.

LPT: Selon toi, qu’est ce qui fait que tu arrives à atteindre l’orgasme presque à chaque fois ?

Claire : Je me connais mieux, j’ai confiance en moi grâce à mes expériences passées, la longévité de mon couple également. Mon conjoint me connait, le contexte joue énormément aussi , si je me sens détendue et sereine, j’arrive à atteindre l’orgasme facilement , hors si je suis fatiguée et lui aussi effectivement il ne se passera pas grand chose. 

LPT: Pour essayer de mieux connaitre ton corps as-tu déjà eu recours à la masturbation ou aux caresses ?

Claire : Oui, mais sans l’effet escompté.

LPT: Est ce qu’on t’a déjà posé cette question fatidique : Tu as JOUI ?

Claire : Non pas que je me souvienne!

LPT: Est ce que tu t’es déjà sentie frustrée lors de la fin d’un rapport ?

Claire : Oui.

LPT: Et comment as-tu réagi ?

Claire : Je le faisais comprendre, je me tournais de l’autre côté du lit en tirant la couette, en poussant un soupir qui voulait tout dire. 

LPT: Que penses-tu du phénomène « Tasjoui » ?

Claire : C’est une bonne chose, je ne pensais pas qu’il faudrait une page instagram de ce style pour libérer la parole des femmes sur ce sujet. Avec des films comme 50 nuances de Grey… je pensais que les femmes avaient déjà eu une prise de conscience là-dessus, plus les débats, internet, nos amies… Il faut savoir oser et dire à son partenaire sur le moment si quelque chose ne va pas ou qu’il a mal fait ou pas fait d’ailleurs, sinon c’est totalement contre productif pour une relation épanouie. 

Netflix s’y met aussi ?

Chaque mercredi Netflix diffuse un documentaire de 20 mins sur des sujets de société en VO sous titré. Dans l’épisode du 22 août la série de documentaire « EXPLAINED » s’interroge sur l’orgasme féminin. Oui vous l’avez compris cette semaine est dédiée à vos orgasmes mesdames !

Témoignages de femmes, rappels scientifiques sont au programme. Il n’est pas sans rappeler le mouvement Instagram « Tasjoui« .

Mais alors pourquoi tant de suscitations pour le plaisir féminin ?

Parce que malheureusement encore aujourd’hui, beaucoup trop de femmes ne connaissent pas leur propre corps . Dans la société actuelle, il y a beaucoup de femmes qui ne pensent pas à leurs envies mais plus à celles de leur conjoint. Certains hommes prennent des repères dans les films pornographiques lors de leur adolescence ou après et sont finalement très loin de la réalité … et certaines femmes elles, rêvent de l’amant parfait qui leur fera tout découvrir et sont souvent déçues ou frustrées quand elles s’aperçoivent que ce n’est pas le cas.

Beaucoup de spécialistes s’accordent à dire qu’il est difficile d’atteindre l’orgasme et de comprendre les envies de l’autre quand on ne se connait pas soi même.

Si l’homme est capable d’écouter et de comprendre les désirs de la femme avec patience, de trouver ce qui la fait vibrer, s’il ne centre pas le rapport sur son seul plaisir … si la femme est capable de s’écouter et de lâcher prise, une bonne partie du chemin vers l’orgasme est fait  ! Point primordial pour apprendre à jouir : le DIALOGUE !

Parler avec son partenaire est le meilleur moyen d’avoir une sexualité beaucoup plus épanouie. N’ayez pas peur de lui exprimer vos désirs, lui même y prendra plus de plaisir… vous savoir satisfaite lui procurera aussi des sensations nouvelles et appréciables, et pourquoi pas des orgasmes en osmose.

crédit photo :© Stocklib / Katarzyna Białasiewicz

L’orgasme est un échange mutuel, si vous prenez du plaisir votre partenaire aussi. Aussi, la simulation est très nocive dans la sexualité. Apprenez à vous découvrir seule ou avec votre partenaire, et pour de vrai !
Organisez vous des soirées intimes, prenez le temps de parcourir vos corps et vos sens … Pourquoi pas une petite dose de Tantrisme  ou de Kamasutra ?
L’orgasme est à votre portée ! Ne le fuyez pas, n’en n’ayez pas peur.

Comme disait Albert Einstein : Pose ta question, tu seras idiot une seconde. Ne la poses pas, tu seras idiot toute ta vie !

Et pour celles et ceux qui veulent approfondir l’expérience en solo, il existe un tas d’accessoires qui mènent au plaisir. Vous pouvez les retrouver dans notre boutique !

 

Bref Tasjoui est un compte Instagram qui nous fait du bien, qui brise le silence, qui ouvre les yeux et les esprits … À SUIVRE SANS MODERATION !

Et vous qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à nous partager vos expériences 🙂

Nina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.