Dom Juan le libertin

Dom Juan le libertin

Dom Juan est sans conteste, le personnage littéraire qui incarne le mieux le libertinage, dans son sens le plus large, qu’il s’agisse du libertinage d’idées ou de mœurs.
Le qualificatif de “ libertin ” apparait en France au XVIe siècle et désigne une secte qui développe des croyances liées à la nature et au matérialisme.

Au XVIIe siècle, il désigne plutôt ceux qui s’écartent des dogmes de l’Église chrétienne,tendant vers l’athéisme, affichant une liberté de croyance et d’expression. Le libertinage, s’affranchit des conventions religieuses et conteste les idées traditionnelles. Il traduit un courant de pensée philosophique s’inspirant largement des théories d’Épicure qui considère ainsi que le fonctionnement du monde répond aux lois de la nature et de la matière et que l’homme doit user de son raisonnement pour comprendre ces lois plutôt que de sa croyance aveugle en Dieu.

Pour la société d’alors, la libre-pensée est facilement assimilée à la liberté de mœurs, voire à la débauche. La morale traditionnelle basée sur la vertu, est à l’opposée de la pensée libertine vantant la recherche des plaisirs terrestres, qu’ils soient spirituels, matériels ou sensuels.

moliere - © yam - Fotolia.comProgressivement, et surtout au XVIIIe siècle, le libertinage se confond avec la licence morale. Dans son Dom Juan, Molière a dépeint un libertin d’idées et de mœurs au comportement  licencieux et prônant le plaisir immédiat.
C’est le libre penseur qui l’emporte, celui qui ne croit pas aveuglément et qui doute, celui qui raisonne devant les évidences de la vie dont se contentent ses contemporains.

Ainsi on le voit au travers du personnage de Molière, le libertinage est avant tout une liberté de penser et d’agir … Il n’est pas obligatoirement associé à des pratiques sexuelles quelles qu’elles soient mais l’ouverture d’esprit qui caractérise les libertins les amènent à gouter aussi à ces plaisirs … Sans doute par envie de transgression et de repousser ses propres limites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *