Archives de
Catégorie : Lexique

Pas de sexe sans latex !

Pas de sexe sans latex !

Depuis quelques années, l’OMS déplore une hausse des infections alors faisons un petit rappel …
En effet, à l’ère d’une sexualité « Libertine », certains ignorent tous les risques que cela peut impliquer. Oui Oui ! il y en a encore beaucoup trop 🙁

IST ? MST ? Quels différences ?

Une MST, c’est une « Maladie sexuellement transmissible », une IST, c’est une « Infection sexuellement transmissible ». Employer le terme « MST », c’est induire la présence de symptômes pour recourir au dépistage. Utiliser « IST » c’est inciter au dépistage en l’absence de symptôme. Il n’y a aucune différence entre les 2 si ce n’est un enjeu de santé publique, le dépistage. Suivant les recommandations de l’OMS, il est donc d’usage d’utiliser le terme IST.

Des infections pas toujours visibles

Zoom sur les différentes IST

Je vous passe les petites infections type mycose, champignons… pas très glamour certes mais non dangereuses, pour me consacrer aux infections qui peuvent avoir des conséquences plus graves.

Petit point VIH

Si le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) est souvent rapporté au SIDA (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise), ce n’est pourtant pas la même chose.
Avoir le VIH ne signifie pas pour autant qu’on est arrivé au stade du SIDA. Le VIH met en général plusieurs années avant de détruire les défenses immunitaires. On ne parle de SIDA que lorsqu’une personne développe une maladie.
Les traitements actuels ont pour but d’empêcher que l’infection par le VIH évolue vers le SIDA. Ce traitement permet également aux personnes atteintes de réduire leur charge virale jusqu’à être indétectable.
Dorénavant, vous pouvez également prendre un Traitement Post-Exposition d’urgence dans les 48h après un rapport à risque de contamination au VIH en vous rendant au service des urgences des hôpitaux.
Pour rappel, les modes de transmission restent le contact avec un liquide séminal contaminé (pénétration vaginale, anale, fellation) ou par le sang ainsi que la transmission mère/fœtus. Il ne peut pas se transmettre par voie salivaire. Et bien souvent il n’y a aucuns symptômes.

Deux mots d’ordre : PRÉSERVATIF ET DÉPISTAGE

Vous l’aurez compris, outre le VIH, nombreuses sont les Infections Sexuellement Transmissible ainsi que leur mode de transmission et leur temps d’incubation. Inutile donc de vous rappeler que le port du préservatif est plus qu’une question de bon sens et que les tests de dépistage ne sont pas gages de « non infection ».
Pour être sur de pouvoir enlever le chapeau à Mr il faudrait plusieurs mois sans prises de risques avant un dépistage complet. Autant dire que dans le milieu libertin, c’est tout bonnement impossible.

Pour pouvoir donc profiter de ce beau milieu qu’est le nôtre sans se poser trop de questions, sortez couverts et faites des dépistages réguliers. (retrouvez ici tout les centres de dépistage anonyme et gratuit en France). De plus en cas d’infection, respecter vos partenaires et signalez leur.
Pour en savoir plus sur les IST, vous pouvez aussi consulter la page de SIDA INFO SERVICE.

Ne soyez surtout pas sages mais pas sans latex 😉
Libertic’ment vôtre
Débo

Libertinage… Et si on se lançait ?!

Libertinage… Et si on se lançait ?!

Se lancer dans le libertinage n’est pas une chose simple ni une décision à prendre à la légère. Elle mérité réflexion sur ses propres envies et limites. Néanmoins lorsque nous décidons d’aborder le sujet en couple, il est nécessaire de communiquer avec son partenaire.

Nos envies et nos limites évoluent au fur et à mesure que nous avançons dans cet univers. Que ce soit pour se fixer ou s’enlever des barrières. Chacun vit et aborde son propre libertinage différemment.

Afin de vous guider dans vos premiers pas voici quelques notions de base.

Quelques règles d’or du bon libertin…

1  La femme est reine
Les femmes présentes ne sont pas ici à votre disposition mais c’est plus précisément vous (si vous êtes un homme) qui êtes à la leur. Vous serez donc galants, attentifs et prévenants, et respecterez leur choix.
2  Ne soyez pas insistants
Abordez les personnes avec courtoisie et respect, qu’il s’agisse de personnes seules ou de couples. Attendez que l’on vous fasse signe ou bien aborder qui vous voulez, mais vous devez être attentifs à leur réaction. Si ils refusent vous ne devez en aucun cas insister.
4  Soyez amical
Nous sommes ici dans un but de plaisir partagé et dans un cadre de loisirs et de jeu. Votre bonne humeur et votre gentillesse participera donc à la bonne humeur de tous. Chacun est libre de pratiquer le libertinage comme il l’entend, évitez tout commentaire ou tout jugement sur les autres libertins, sur leur tenue,leur physique ou encore leurs pratiques…
5  Protection obligatoire
Ils sont à votre disposition pour des rapports protégés. Vous veillerez donc à utiliser les préservatifs et d’en faire un usage correct.
6  Hygiène et  propreté
Les rapports physiques présupposent évidemment une hygiène irréprochable et obligatoire.

 

Quelques définitions des pratiques les plus répandues dans le milieu…

2 + 2 : Forme d’échangisme qui impose l’isolement de chaque duo dans des pièces séparées.
BDSM: Bondage, Domination ou Discipline, Soumission et Masochisme ou Sado/Masochisme.
Bondage : Pratique consistant à attacher le partenaire dans un but érotique, au moyen de cordes, menottes,corsets, carcans, etc.
Candaulisme: Consiste à regarder sa ou son partenaire prendre du plaisir avec un ou une autre.
Côte-à-côtisme : Pratique consistant à faire l’amour avec son/sa partenaire habituel en présence d’un second couple faisant la même chose.
Echangisme : Sexualité de groupe dans laquelle des couples (2 ou plus) échangent temporairement leurs partenaires habituels, pour se livrer à l’ensemble des phases du rapport sexuel.
Exhibitionnisme : Prendre plaisir à avoir un ébat en présence de spectateurs.
Gang Bang : Forme de sexualité de groupe dans laquelle une femme a des rapports sexuels avec de nombreux partenaires du sexe opposé, simultanément ou, l’un après l’autre.
Mélangisme : Pratique de jeux et caresses érotiques sans qu’il y ait pénétration, ni coït en dehors du couple régulier.
Pluralité masculine : Pratique consistant pour une femme à pratiquer des rapports sexuels avec plus de 2 hommes, au-delà de 4 ou 5, il est coutume de parler de Gang Bang.
SM : Relation contractuelle utilisant douleur, humiliation et contrainte dans un but érotique.
Triolisme : Toutes les combinaisons libres entre trois personnes.
Voyeurisme : Prendre du plaisir à regarder une personne s’exhiber, se masturber, ou observer un/des couples faire l’amour,sans participer.

 

Quelques livres qui pourront vous guider dans vos premiers pas…

 «Osez le libertinage» par Pierre Des Esseintes aux éditions La Musardine Eds

Ce guide rassemble toutes les informations nécessaires à ceux qui désirent acquérir une vision d’ensemble de cet univers, avant de s’y plonger…

 

 

 

« Libertinage, mode d’emploi » par Laurine et Vincent CHATEL aux éditions Alizé

Le but de ce guide ( 248 pages ) n’est pas de convaincre d’adopter une sexualité non-conformiste mais de vous expliquer la base de ces pratiques pour que vous puissiez avoir un jugement éclairé.

 

 

 

 

Maintenant à vous de jouer !

Pensez également à vous inscrire sur votre site de rencontres.

Libertic’ment vôtre.

Débo